8.9 C
Paris
lundi, octobre 25, 2021

Fiche métier : devenir serrurier

Digital et technologie pour enfants

Suis nous !

Le métier de serrurier se divise en différentes spécialités. A titre d’exemple, certains serruriers travaillent dans les chantiers de construction et sont appelés serruriers-métalliers, tandis que d’autres œuvrent plutôt en tant que dépanneurs auprès des particuliers.

Quoiqu’il en soit, une formation est nécessaire pour devenir serrurier, quel que soit le secteur. Afin d’en savoir plus sur le métier de serrurier et les études nécessaires pour intégrer cette profession, laissez nous vous donner quelques détails supplémentaires.

Etudes et formations pour devenir serrurier

- Partenaire entrepreneurs -

Afin de pouvoir exercer en tant que serrurier professionnel, il existe deux solutions. La première est de valider un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) de la spécialité serrurier-métallier, formation d’une durée de deux ans.

L’autre option consiste à passer un BEP de réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques, qui prend la même durée, soit 2 ans.

Ces deux formations constituent le minimum requis pour devenir serrurier, mais vous pouvez approfondir vos compétences dans le domaine si vous souhaitez aller plus loin.

- Partenaire formateurs -

Ainsi, vous pouvez continuer par l’une des 3 options suivantes :

  • L’obtention d’un bac professionnel en bâtiment
  • L’obtention d’un bac professionnel en réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques
  • Passer un BP en serrurerie-métallerie

Lire aussi: Wizbii obtient pour vous plus de 300 aides financières !

Ce n’est pas tout, il y a encore moyen d’aiguiser ses connaissances et compétences. Vous pouvez vous orienter vers un BTS de constructions métalliques après avoir obtenu votre bac professionnel, puis éventuellement vous spécialiser dans des secteurs techniques plus approfondis tels que la ferronnerie d’art, la menuiserie et construction métallique, la décoration et bien d’autres encore.

- Apprendre une langue -

ll va sans dire que plus vous irez loin en études, plus vous serez à même de décrocher des postes d’importance en entreprise.

Pourquoi devenir serrurier ?

Les avantages à être serrurier sont multiples. D’abord, le métier ne se limite pas au remplacement de serrures défectueuses, comme le croient certains. Au contraire, le métier de serrurier est capable de s’étendre à de vastes domaines, notamment dans la construction bâtiment.

Par exemple, le serrurier-métallier peut travailler sur une multitude d’ouvrages tels que les escaliers, les rampes, les charpentes métalliques, etc.

Du fait de la diversité des tâches, le métier de serrurier est donc très prisé, et ce, partout sur le territoire. C’est un secteur en plein essor, capable de vous faire encaisser de gros bénéfices si vous vous mettez à votre compte.

Quelle est la rémunération du serrurier ?

Les serruriers sont rémunérés différemment en fonction de leur niveau d’étude, du type de poste qu’ils occupent ou encore de l’expérience qu’ils possèdent sur le terrain.

Au départ, un simple serrurier doit s’attendre à un salaire de 1400 euros brut mensuels, puis monter en échelons pour atteindre en moyenne les 2300 à la suite de quelques années d’expérience. Certains postes hautement qualifiés peuvent rapporter jusqu’à 3000 euros en moyenne (toujours bruts), et même parfois plus.

Il est à souligner qu’en vous mettant à votre propre compte sous la forme d’une micro-entreprise, vous pouvez empocher bien plus de bénéfices mensuellement. Tout dépendra de la qualité de votre travail et de votre engagement dans votre profession.

 

Abonnez-vous à la Newsletter

- Advertisement -

Parus récemment

- Annonce -