8.9 C
Paris
lundi, octobre 25, 2021

Réforme de la formation professionnelle, ce qui change en 2022

Digital et technologie pour enfants

Suis nous !

Mesure portée par la majorité présidentielle à l’Assemblée Nationale, la réforme de la formation professionnelle s’inscrit dans une démarche bien particulière. Celle-ci vise en effet à mieux encadrer l’employé cherchant à se former tout en diminuant les charges qui incombent à son employeur.
Cette réforme comportant de nombreuses applications, celles-ci ne seront alors entrées en vigueur que progressivement afin de ne pas bouleverser trop rapidement les habitudes des salariés et des différents organismes.

La formation professionnelle concernée par une réforme de long terme

La loi de formation professionnelle n’a pas fini de s’appliquer et ce, bien que celle-ci soit achevée et écrite depuis septembre 2018. Avant d’en venir aux changements attendus pour l’année 2022, la réforme avait déjà modifié un certain nombre d’applications relatives à la formation dans le cadre professionnel.

- Partenaire entrepreneurs -

Ainsi, la période de professionnalisation a été supprimée pour faciliter les modalités d’accès à une formation. De même, le compte professionnel de formation (CPF) ne sera pas plus évalué en heures mais en euros afin de déterminer le montant dont pourra bénéficier un salarié. Cette mesure se veut égalitaire afin d’accorder les mêmes chances à chacun, nonobstant son salaire horaire.

Il est aussi possible depuis 2019 d’accéder au CPF depuis une application afin d’effectuer les démarches qui s’imposent alors. 2021 aura permis de mieux concrétiser toutes les mesures entrées en application depuis 2018 alors que l’URSSAF était enfin à même d’effectuer les prélèvements qui s’imposent.

Lire aussi: Nos conseils pour réussir un entretien d’embauche

Ce qu’apporte la réforme de la formation professionnelle

- Partenaire formateurs -

Grâce à la réforme de la formation professionnelle, l’organisme France Compétences aura vu le jour, bouleversant le système de formation effectuée dans un cadre professionnel. Cet organisme a été mis en place afin de centraliser et faciliter les prélèvements nécessaires afin de financer les formations.

Qu’il s’agisse de l’employeur, de l’État, des Régions, ou de toute autre collectivité, chacune devra à présent passer par une certification de France Compétences afin de se voir décerner les financements. Par ce biais, tous les organismes publics et privés pourront s’approvisionner à une même source centralisée, facilitant ainsi les modalités d’accès au financement.

La réforme vise aussi à flexibiliser le milieu salarié afin que celui-ci s’adapte mieux au cadre de la formation qui lui est proposée. C’est d’ailleurs en ce sens que la définition de l’action de formation aura été revue par les députés.

La réforme de la formation professionnelle en 2022

- Apprendre une langue -

2022 sera l’année où l’intégralité des mesures de la formation professionnelle seront enfin entrées en application. Il ne reste à ce jour qu’à délivrer la certification Qualiopi remise par l’organisme France Compétences aux prestataires de formations sur tout le territoire.

L’État, les Régions et le CPF, eux, délivreront le Cofrac afin de décerner l’accréditation nécessaire au financement d’une formation professionnelle.

Après quatre années de mise en application progressive, le projet de réforme de la formation professionnelle s’achève enfin. Chaque salarié pourra ainsi en bénéficier et se faire financer sa formation grâce à l’organisme France Compétences. Le tout, dans un cadre de formation plus flexible et mieux adapté à leurs besoins.

Abonnez-vous à la Newsletter

- Advertisement -

Parus récemment

- Annonce -